Jim
Dine


Oeuvres

Paris 2015, winter (D)


64’’ x 48’’

The Tide of Debt


78 3/4’’ x 51 3/16’’

The Fast Payback


59 1/16’’ x 39 3/8’’

The Foolish Boy


51 1/2’’ x 36 1/2’’

Sculptures

Bouquet


54’’ x 27’’ x 25’’, Ed. 6

Large Parrot Screams Color


144’’ x 82’’ x 65’’, Ed. 6

Model for the Boräs Monument


25 3/4’’ x 22’’ x 13 3/4’’, Ed. 6

Pinocchio Bust


43’’ x 10’’ x 9’’, Ed. 8

Roman Red Venus


62’’ x 20’’ x 18’’, Ed. 8

Roman Red Venus (the Blue Patina)


62’’ x 20’’ x 18’’, Ed. 8

Walking to Boräs (Short Steps)


70’’ x 40 1/2’’ x 38 1/2’’, Ed. 6

The Brothers and Sisters


66’’ x 46 1/2’’ x 32 1/2’’, Ed. 6

The Heart Called, ’’After the Flood’’


89’’ x 78’’ x 36’’, Ed. 6

Two Pinocchios in Blue


31 1/2’’ x 28’’ x 19 1/2’’, Ed. 8

Tools + Fire


93’’ x 108’’ x 63’’, Ed. 6

Three Hearts on the Rocks


78’’ x 165’’ x 78’’, Ed. 3AP

Five Colorful Dancers


39’’ x 63’’ x 29’’, Ed. 6

Ex Voto


66’’ x 125 ¾’’ x 46 ½’’, Ed. 6

Estampes

64 Blocks


62’’ x 47’’, Ed. 21

Aldo at Pere Lachaise


23 1/2’’ x 59’’

A Beautiful Heart


31 1/4’’ x 25 5/8’’, Ed. 60

Ball-Grained Heart


50’’ x 37 1/2’’, Ed. 16

Behind the Thicket


19 3/4’’ x 27’’, Ed. 75

Bill Clinton


12 3/8’’ x 10 1/8’’, Ed. 17

Big Checkered Pinocchio


59 3/4’’ x 44 3/4’’, Ed. 12

Dark Blue Cloud


55’’ x 28 1/4’’, Ed. 8

Ex Voto


40’’ x 53 1/2’’, Ed. 30

Fear in Color


55 1/4’’ x 29’’, Ed. 11

Grease, Bone and Color


41 3/8’’ x 39’’, Ed. 21

July on the Palouse


70 1/2’’ x 48’’, Ed. 16

Hart in Blu


27 1/4’’ x 22 5/8’’

Owl


20’’ x 14 1/2’’, Ed. 20

Owl in the Kitchen


35 1/2’’ x 27 3/4’’, Ed. 16

Pinocchio / Lincoln Center


37’’ x 27’’, Ed. 18

Raven on White Paper


53 5/8’’ x 42 1/2’’, Ed. 15

Red Light


38’’ x 29 1/2’’, Ed. 12

Remembering Wallace Ting


50 1/2’’ x 38 3/4’’, Ed. 22

Robe with Wasp Nest


35’’ x 27’’, Ed. 14

Tartan Pants


63’’ x 48’’, Ed. 18

The Black and Red Heart


63 3/4’’ x 47 1/2’’, Ed. 30

The Cottonwoods at Night


64’’ x 47 1/2’’, Ed. 24

The Heart Called Washington


31’’ x 25 1/2’’, Ed. 7

The Henry Street Robes


17 3/4’’ x 25 3/8’’

The New Building


64’’ x 47 1/2’’, Ed. 30

The Orange Birthday Robe


54 1/2’’ x 38 1/2’’, Ed. 28

The Soft Ground


18 3/8’’ x 24 1/4’’, Ed. 14

Technicolor


19 3/4’’ x 25 5/8’’, Ed. 25

Women and Water


38 3/4’’ x 33 1/8’’, Ed. 14

White Owl (For Alan)


56 1/2’’ x 29 1/4’’, Ed. 20

Zein Robe


54 9/64’’ x 37’’, Ed. 11

9 Studies for Winter Dream (Complete Portfolio of Nine Prints)


13’’ x 10’’, Ed. 40

9 Studies for Winter Dream (Cat)


13’’ x 10’’, Ed. 40

9 Studies for Winter Dream (Crow)


13’’ x 10’’, Ed. 40

9 Studies for Winter Dream (Mask)


13’’ x 10’’, Ed. 40

9 Studies for Winter Dream (Owl)


13’’ x 10’’, Ed. 40

9 Studies for Winter Dream (Top Hat)


13’’ x 10’’, Ed. 40


Biographie

Né à Cincinnati en 1935, Jim Dine est un artiste majeur de l’après-guerre dont les œuvres vont des peintures vibrantes à grande échelle aux dessins romantiques au rendu exquis, en passant par la sculpture en bronze. Représentant du Pop Art américain, Dine était d’abord issu de l’Action Painting, contribuant à étendre cette forme d’art actionniste et gestuelle à des aspects scéniques improvisés. Dès 1958, il vit à New York où il répond à l’expressionnisme abstrait de rigueur en réalisant des installations et des environnements et en organisant des Happenings.

Le profond élan avec lequel Dine s’est plongé dans la scène artistique new-yorkaise a été suivi d’un profond scepticisme. Cette incertitude le conduit à se confronter à la peinture plus traditionnelle, ce qui aboutira non seulement par l’insouciance et la gaieté du chromatisme mais aussi par le « cœur », dont il fera son motif de prédilection. Souvent très colorées, ses toiles utilisent la technique du fondu (contours estompés) et des séries, avec une infinité de variations notamment dans les nuances chromatiques. Le motif du crâne, présent dans ses toiles comme un rappel au milieu de nombreux objets banals et usuels du monde contemporain, renoue avec la tradition de la nature morte.

Dans les œuvres qui caractérisent le mieux son travail, on assiste également au jeu entre l’objet réel et l’objet peint, un jeu de trompe-l’œil. Selon lui, la toile est le dernier « point de contact vers l’irréalité » tandis que l’objet, symbole de la vie courante, reste le plus souvent un objet concret. C’est de la visualisation de cet objet que l’art de Jim Dine, en tant que variante du Pop Art, tirera longtemps son essence.

Dans les années 1980, il se consacre davantage à la sculpture. Depuis, il semble trouver ses modèles plus dans la nature que dans les objets fabriqués par l’homme. Dans sa peinture, Jim Dine conjugue collages, assemblages et objets, et met ainsi l’accent sur le caractère manuel et personnel de l’œuvre, ce qui le démarque de l’esthétique plus mécanique du Pop Art.

En 2019, Jim Dine a été nommé comme Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur de France.

Télécharger la biographie