Jean-Francois
Provost


Oeuvres

La Jumelle 1


60’’ x 72’’

La Jumelle 2


60’’ x 72’’

Transmutation 6 (diptych)


26’’ x 60’’

Transmutation 7


60’’ x 72’’

Transmutation 8


48’’ x 72’’

Transmutation 9 (diptych)


60’’ x 120’’

Transmutation 12


48’’ x 60’’

Abstraction 4


76’’ x 84’’

Abstraction 5


30’’ x 45’’

Bebop 3


72’’ x 64’’

Bebop 7


30’’ x 45’’

Effritement 4


36’’ x 48’’

Effritement 5


24’’ x 30’’

Empreinte 5


9’’ x 14’’

Hommage à Robert de Visée


60’’ x 72’’

La japonaise 3


30’’ x 45’’

Mantra 1


30’’ x 36’’

Marcher sur un fil


36’’ x 48’’

Matiéres en mouvement 16


12’’ x 16’’

Sans titre


29’’ x 45’’

Sans titre 1


26’’ x 30’’

Totem 3


24’’ x 30’’


Biographie

Né à Ottawa en 1976, Jean-François Provost possède un Baccalauréat en arts visuels de l’Université du Québec en Outaouais. Il a reçu plusieurs prix et mentions pour son travail en tant que peintre et a produit près de vingt expositions individuelles dans les dix dernières années. Son travail en peinture et en dessin a été présenté au Canada, en Autriche et en Italie. On retrouve les oeuvres de Provost dans plusieurs collections corporatives et privées aux États-Unis, au Canada, en Europe et au Moyen Orient.

« La peinture de Provost évolue au fil de séries répondant à des préoccupations formalistes spécifiques. Le dessin, étant chez l’artiste une manifestation gestuelle de l’inconscient, joue un rôle déterminant dans la composition de ses tableaux. Il fait valoir que son approche du dessin et de la peinture « va bien au-delà de la simple exécution sur un support, en ce qu’elle nécessite un détachement face aux dessins préparatoires, au profit de la composition de l’œuvre. Les dessins préparatoires, exécutés de manière tout à fait automatiste à l’encre de Chine, au graphite et à la sanguine, puis ensuite découpés, constituent l’embryon d’une création qui se construira de manière tout à fait étudiée et raisonnée, en fonction d’une logique respectant mes questionnements sur l’espace et l’épuration » Son travail s’oriente principalement vers une recherche de la composition à travers la ligne, les profondeurs, les rapports de masses, la gestuelle ainsi que le trompe-l’œil. Provost se définit, avant tout, comme un plasticien.’’

Jo-Anne Bouchard, Ph.D
Historienne de l’art
Télécharger la biographie