Pierre
Lefebvre


Oeuvres

Automne


48’’ x 32’’

Automne


49’’ x 60’’

Citrons, fleurs, et cerises


48’’ x 48’’

Compotier


60’’ x 48’’

Fleurs et poire


40’’ x 32’’

Fraises


48’’ x 44’’

Fraises 2


36’’ x 32’’

Orange et arums


60’’ x 40’’

Pamplemousse rose et citrons


60’’ x 48’’

Panier de pommes


48’’ x 54’’

Pêches roses


32’’ x 40’’

Pivoines


58’’ x 48’’

Pluie


68’’ x 88’’

Pommes, fleurs et pêches


48’’ x 60’’

Prunes et cerises


40’’ x 48’’

Prunes et fleurs


60’’ x 60’’

Tulipes et poires


76’’ x 48’’

Quatre pommes et demie


48’’ x 54’’

Deux amies


60’’ x 48’’

Femme en gris (circa 1860)


48’’ x 40’’

Femme inconnue circa 1855


48’’ x 40’’

Fille en noir


48’’ x 40’’

Fille sur fond fleurie


72’’ x 48’’

Fillette au pull blanc


60’’ x 46’’

Fillette - Marilyn


60’’ x 42’’

Flore (femme inconnue)


72’’ x 60’’

Homme au chapeau


52’’ x 40’’

Homme inconnue (circa 1865)


72’’ x 60’’

Jeune femme à la coiffure fleurie


72’’ x 48’’

Jeune femme au ruban (inconnue)


60’’ x 48’’

Jeune russe (inconnue)


72’’ x 48’’

Marianne au chapeau noir


48’’ x 40’’

Marianne au chapeau noir


48’’ x 40’’

Waitress


70’’ x 48’’

Étude de: Jeune femme de Rogier van der weyden (détail)


72’’ x 48’’


Biographie

Pierre Lefebvre peint des personnages, des scènes d’intérieur et des natures mortes. Il ne s’inspire pas d’un modèle vivant à proprement parler, mais à bien les regarder, ses personnages, femmes et hommes, lui ressemblent. Ils sont sérieux et réservés. La composition est structurée, souvent géométrique, toujours intéressante. Les vues sont parfois plongeantes comme si l’artiste invitait le spectateur à entrer dans l’œuvre. L’atmosphère qui se dégage des huiles de Pierre Lefebvre, portraits ou natures mortes, est mystérieuse et statique. En observant les détails, on perçoit le message codé de l’artiste: ici, on remarque une brisure dans la ligne mais aussi dans le symbole du verre de vin brisé. Le choix du citron n’est pas fortuit; le vin rouge qui se répand sur le drap froissé n’est pas là par hasard. Tout est réfléchi. D’ailleurs l’artiste se donne un moment de réflexion avant d’attaquer sa toile blanche, imaginant les grandes lignes de ce que sera le prochain tableau. Une fois l’œuvre mûrie, le pinceau court sur le support pour transcrire ce que Lefebvre a déjà créé mentalement.

Télécharger la biographie