Michael
Harrington


Oeuvres

Red and White Luggage


36’’ x 48’’

Underground


36’’ x 48’’

Little Pony


36’’ x 48’’

Black and Blue Quartet


16’’ x 20’’

Figures with a Device


24’’ x 36’’

Introducing the Royal Blue Quartet


40’’ x 60’’

Poker


16’’ x 20’’

Rusty Nails


12’’ x 16’’

The Red Lightweight


18’’ x 24’’

Watching with Big Green


10’’ x 12’’


Biographie

Michael Harrington est un peintre canadien vivant à Ottawa, en Ontario. Il crée des peintures narratives, créant des scènes sombres, cinématographiques et ouvertes à l’interprétation. Son style de peinture, bien que figuratif, n’est pas facile à définir, une sorte de mélange de réalisme et d’art populaire. Edward Hopper et David Lynch viennent à l’esprit dans des images qui représentent souvent des scènes pouvant être à la fois observationnelles et surréalistes, avec une ou plusieurs figures dans des moments de contemplation, de négociation ou de camaraderie. En tant que spectateurs, nos rencontres avec ces «réunions» soulèvent la question de la motivation. Les costumes, décors et gestes inhabituels jouent avec les notions de performance et d’éphémère. Les espaces intérieurs et les paysages étranges servent d’arrière-plans décrivant des espaces communs qui ne sont pas tout à fait publics ou privés. Un décor mis en scène où nous sommes le public.

Psychologiquement, les œuvres de Michael Harrington font allusion aux aspects sociaux d’un être humain imparfait et cherchent l’empathie du spectateur par le biais de tragédies, de comédies et de pathos. Leurs récits intimes, maladroits et ouverts s’avèrent efficaces pour refléter, à travers le personnel, la complexité de l’humanité et de la psyché humaine.

Michael Harrington a obtenu son diplôme du Collège d’art et de design de l’Ontario à Toronto en 1989. Il a beaucoup exposé au Canada et aux États-Unis. Son travail a été examiné dans le magazine Border Crossings, le Globe and Mail, le Boston Globe et a été reproduit dans le magazine Harper. Les œuvres de Harrington se trouvent dans les collections du Agnes Etherington Art Centre de Kingston, de la Banque d’œuvres d’art du Conseil des Arts du Canada, ainsi que dans de nombreuses collections privées et d’entreprises en Amérique du Nord et en Europe.

Télécharger la biographie