HEADER_photorealism

PHOTORÉALISME

Le photoréalisme explore l’étendue de ce que la main peut accomplir avec la peinture.
Nous devons à Louis Meisel cette notion de photoréalisme qu’il a définie dans les années soixante. L’artiste photo-réaliste utilise à la base la caméra et la photographie. Il se sert ensuite des moyens mécaniques ou semi-mécaniques pour transférer ladite information photographique sur un canevas. De là, grâce à des habiletés techniques, la finalité de son travail donnera l’impression qu’il s’agit d’une œuvre purement photographique.
Louis Meisel a ainsi jeté les bases du photoréalisme à partir desquelles plusieurs points de vue peuvent être discutés.
On peut considérer que le l’hyperréalisme est un dérivé du photoréalisme; là où le sujet est représenté de façon aussi réaliste que possible mais placé dans un contexte qui lui, reste ambigu. Et de là l’intention de l’artiste d’évoquer une impression émotive qui laisse place à interprétation.
J’ai été captivé par les détails et la précision de ces œuvres mais aussi par le jeu qui consiste à trouver à quels endroits l’on sent la main du peintre.

 

 

BERNARDI | Roberto:


 

DE GRAAF | Jason :


 

DOWNEY | Shaun:


 

FOX | Stephen:


 

GARFIN | Judy:


 

LIGARE | David:


 

MACCORMICK | Neil:


 

OZERI | Yigal:

 

PRATT | Barabara :


 

PUJOL | Joan :


 

RICHARD | Alvin

 

RICKUS | Janet:


 

ROSENTHAL | Randall:


 

SEMPLE | Glen:

 

SMULKA | Steve:


 

SPARNAAY | Tjalf:


 

URZICA | Paula:

 

VALKO | Andrew:

 

VAN HOVE | Francine:

 

WALKER | Jason :


 

WEBSTER | John :


 

YOUNG | Gordon :


 

Qui Sont les Photoréalistes?