HEADER_hirst

HIRST, Damien

Damien Hirst naît à Bristol (Angleterre) en 1965. Il grandit à Leeds, puis étudie au Goldsmith’s College, à Londres. L’exposition la plus remarquable dont il est commissaire au cours de ses études est Freeze (1988), où il expose son œuvre et celle de ses contemporains. Il est généralement admis que cette exposition marqua le point de départ du mouvement des Young British Artists (Jeunes artistes britanniques), et que ce grand moment donna un coup de fouet à l’art contemporain britannique.

L’ensemble de l’œuvre de Hirst confronte les aspects scientifiques, philosophiques et religieux de l’existence humaine en utilisant la sculpture, la peinture et la gravure d’art. De très nombreuses expositions y ont été consacrées. On lui décerne le Prix Turner en 1995 pour The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living (L’impossibilité physique de la mort dans un esprit vivant). En 2004, Hirst collabore avec Sarah Lucas et Angus Fairhurst afin d’exposer des œuvres récentes à la Tate Britain sous le titre In-a-Gadda-da-Vida.

En 2006, des œuvres tirées de la collection Murderme de l’artiste sont exposées à la Serpentine Gallery, à Londres : In the darkest hour there may be light (À l’heure la plus sombre, la lumière peut apparaître). Plus récemment, Hirst présenta No Love Lost: Blue Paintings (Pas d’amour perdu : tableaux bleus) à la Wallace Collection, à Londres, en 2010, Cornucopia (Corne d’abondance) au Musée océanographique de Monaco en 2010 et, en collaboration avec Michael Joo, Have You Ever Really Looked at the Sun? (Avez-vous déjà vraiment regardé le soleil ?) à la Haunch of Venison de Berlin en 2010.

L’oeuvre de Hirst se retrouve dans plusieurs collections importantes à travers le monde, y compris dans celles de la Tate, à Londres (R-U), du MoMA, à New York (É-U), du Hirshorn Museum and Sculpture Garden, à Washington DC (É-U), des National Galleries of Scotland, à Édimbourg (R-U), de la Broad Art Foundation, du Centraal Museum, à Utrecht (Pays-Bas), de la Neue Galerie Graz (Autriche) et du Musée d’État de Berlin (Allemagne).

Oeuvres disponibles :

The Souls I :

The Souls II :

The Souls III :

The Souls IV :