HEADER_Blandino

BLANDINO, Carmelo

Voir le catalogue en ligne

 

Biographie

Né de parents siciliens à Tübingen en Allemagne et élevé dans la ville cosmopolite de Montréal au Québec, Blandino a étudié l’art et le design dans les collèges de cette ville. Il a connu une carrière fructueuse comme illustrateur indépendant en travaillant avec des architectes, des designers et des agences de publicité. En 2002 Blandino transfert son intérêt au monde des beaux-arts. Aujourd’hui, ses peintures sont reconnues pour leur immédiateté et pour leur expression sensuelle, voire lascive, des couleurs, mouvements et formes. Son travail est exposé à New York, Palm Beach, Naples, Stockholm, Calgary, Vancouver, Toronto et sa bien-aimée Montréal. Il a dirigé des ateliers d’été au Von Liebig Art Center de Naples en Floride et a enseigné le dessin pendant de nombreuses années au collège Dawson de Montréal avant de se transplanter à Naples en Floride où il vit aujourd’hui.

LA CONSCIENCE FLORISSANTE

Depuis 2005 les peintures de Carmelo Blandino ont puisé des fleurs une source, intarissable à ce jour, de splendeur visuelle et de résonnance émotive. Il a raffiné, avec beaucoup de rigueur, une approche que l’on pourrait qualifier de « baroque urbain » en combinant soigneusement, et avec un maximum d’effet, les subtilités sublimes de la peinture à l’huile classique et l’énergie trépidante des styles de la rue contemporains faits d’aérosol et de stencils.
La fleur en tant que sujet n’est pas inhabituelle en soi. Nombre d’artistes à travers les siècles ont aussi considéré les plantes à fleurs comme des sujets enrichissants. Après tout, leur attrait pour l’œil animal est, dans bien des cas, essentiel à la reproduction de ces plantes et donc les humains, bien qu’ils ne servent pas de vecteurs dans ce processus, ont tout de même pris un plaisir infini à leur contemplation, une satisfaction allant beaucoup plus loin que la simple fonction biologique.
Ce qu’a réussi Blandino d’exceptionnel est d’exhorter quelque chose de beaucoup plus profond de ses sujets, une compréhension qu’unie une sensualité brute, terrestre, au transcendantal, à l’ineffable – verve et vivacité entrelacées avec clarté et sérénité. « Mon travail est en quelque sorte une continuité du travail des moines bouddhistes », explique Blandino, « qui apportaient une seule fleur lors de leurs sessions de méditations et demandaient à leurs étudiants de la fixer en silence pendant un très long moment. Éventuellement, l’étudiant en vient à réaliser qu’il contemple sa forme véritable, un Soi plus développé, dans la forme de la fleur, et la fleur et ses propriétés distinctes disparaissent. Reconnaissant que toute la matière est issue d’une même source, une soudaine prise de conscience est atteinte qui élève l’esprit à un niveau d’éveil supérieur. L’étudiant et la fleur sont qu’Un. »
Blandino offre ses fleurs non pas comme de simples ornements de peu d’importance mais comme un point focal pour l’expérience méditative puisque c’est le fondement de son travail et donc le cadeau le plus significatif qu’il puisse offrir à ceux qui contemplent ses toiles. « L’exercice de méditer », dit-il, « a des exigences comparables à celles du métier de peintre – dévouement, constance, foi, vérité et persévérance. Les deux disciplines me permettent de me détendre mais aussi de connaître la frustration de ne jamais tout à fait atteindre la ligne d’arrivée, qui n’est, en vérité, qu’une illusion. Tous deux trouvent leur sens dans le cheminement et tous deux aboutissent finalement sur d’autres sentiers qui s’ouvrent à l’horizon. »
Avec sa dernière collection de peintures intitulée « La conscience florissante », Blandino cherche un nouveau chemin, ou peut-être un chemin plus spécifique et discipliné. Il est allé au-delà de ses merveilleuses compositions intuitives faites de fleurs variées, douces explosions de couleurs réconfortantes à la dynamique délicate qui lui sont familières, pour découvrir des mondes complètement nouveaux à contempler dans la fleur solitaire.
Le mot « florissant » auquel le titre de l’exposition renvoie n’est pas uniquement l’épanouissement d’une nouvelle fleur mais une notion plus universelle, le fait de devenir, de passer d’un état d’inconscience à celui de conscience — un moment de changement atteint en se retirant brièvement, corps et âme, du bruit lassant de l’existence quotidienne, dedans comme dehors.
Chaque fleur est unique dans ses manifestations particulières du code génétique qu’elle contient. La même logique s’applique à tous les êtres de notre propre espèce. Et donc, tout comme les moines bouddhistes qui ont vu leur véritable essence réfléchie dans les fleurs qu’ils contemplaient, chaque personne pourrait trouver sa propre connaissance de soi et du monde dans le jeu des couleurs, textures et formes sur les toiles de Blandino.

Œuvres disponibles: