• ANTON, Peter
  • ARMAN
  • ATASH, Metis
  • BALKENHOL, Stephan
  • BARKLEY, John
  • BEAUMONT, Hanneke
  • BIERK, David
  • BLANDINO, Carmelo
  • BOCHNER, Mel
  • BRAINWASH, Mr.
  • BURDENY, David
  • CASSON, Simon
  • CHADWICK, Lynn
  • CHAKI, Yehouda
  • CHERBUIN, Daniel
  • CHIHULY, Dale
  • CICANSKY, Victor
  • CLOSE, Chuck
  • COLE, Darlene
  • COTTON, Will
  • CRAIG-MARTIN, Michael
  • DAVENPORT, Ian
  • DE GRAAF, Jason
  • DEFRANCESCA, Franco
  • DEFRANCESCA, Sophie
  • DINE, Jim
  • DOWNEY, Shaun
  • DREBIN, David
  • DUBUFFET, Jean
  • ELLIOTT, Joan
  • FAFARD, Joe
  • FENNIAK, Paul
  • FERTIG, David
  • FISCHL, Eric
  • FOX, Stephen
  • FURUNES, Anne-Karin
  • GARFIN, Judy
  • GAUCI, Gerard
  • GLASS, T.M.
  • GROSSMAN, Max-Steven
  • HARRINGTON, Michael
  • HENRY, Sean
  • HICKS, Nicola
  • HIRST, Damien
  • HOCKNEY, David
  • HODGKIN, Howard
  • HOFER, Candida
  • HOFFER, Peter
  • HOPKINS, Tom
  • HORNYAK, Jennifer
  • HUGHES, Patrick
  • INDIANA, Robert
  • JEAN, Fabian
  • JENSEN-NAGLE, Joshua
  • KAHN, Wolf
  • KATZ, Alex
  • KOONS, Jeff
  • KRAUSZ, Peter
  • LAHEY, James
  • LALIBERTE, Norman
  • LEFEBVRE, Pierre
  • LEMAY, Ysabel
  • MARANDA, Nathalie
  • MARCK
  • MARTIN, Jason
  • MASINO, Alexandre
  • MCINTOSH, Brent
  • MOLINARI, Guido
  • MONET, André
  • MUNIZ, Vik
  • MYERS, Marcia
  • NARA, Yoshitomo
  • NORMANDIN, Adam
  • OPIE, Julian
  • OZERI, Yigal
  • PAYETTE, Jacques
  • PHOTORÉALISME
  • POLIDORI, Robert
  • PRATT, Barbara
  • PROVOST, Jean-Francois
  • RAMOS, Mel
  • REAFSNYDER, Michael
  • RICHARD, Alvin
  • ROUSSO, Paul
  • RUBINSTEIN, Patrick
  • RUEL, Nicolas
  • RYDER, Sophie
  • SCHERMAN, Tony
  • SCHMITZ-SCHMELZER, Harald
  • SELIGER, Jonathan
  • SEMPLE, Glen
  • SILVERS, Robert
  • SLONEM, Hunt
  • SONMOR, Kevin
  • SPARROW, Lucy
  • SPECTOR, Heidi
  • SULTAN, Donald
  • URZICA, Paula
  • VALKO, Andrew
  • VAN HOVE, Francine
  • VEASEY, Nick
  • VEILHAN, Xavier
  • VITALI, Massimo
  • WALKER, Jason
  • WATEROUS, Jane
  • WEBSTER, John
  • WESSELMANN, Tom
  • YOUNG, Gordon
  • YOUNG, Russell
  • ZHANG, He
  • GROSSMAN, Max-Steven

    Voir le catalogue en ligne

    Deux supports ayant ponctués les moments clés de l’histoire de la modernité occidentale ont subi un processus de transformation radical depuis l’avènement du numérique: les livres et la photographie. Max Steven Grossman s’interroge sur ces transformations. Ses œuvres, assez grandes pour être considérées comme de véritables bibliothèques, témoignent de la diminution progressive des livres, en particulier ceux qui habitaient les demeures et favorisaient l’apprentissage, le rêve et l’évasion. Ces bibliothèques ne sont désormais que des produits du monde de l’art, qui peuvent être achetées selon des thèmes tels que l’art, le film, la musique, la mode. Elles reproduisent à la fois les systèmes classiques de catalogage des bibliothèques, ainsi que les fantasmes et les désirs de leurs propriétaires.

    Pourtant, ces images sont des composites, des collages fait par Grossman. Les livres n’ont jamais été placés de la sorte, sauf dans l’espace virtuel de son ordinateur. Grossman construit ses collections à partir d’études photographiques réalisées dans les librairies qu’il visite, construisant ainsi une banque d’image personnalisée lui étant propre. Il y ajoute également des images issues du vaste univers qu’est internet. Lorsque vous regardez de près, vous pouvez constater que chaque reliure de livre a une qualité distincte, révélant leur différente provenance, leur caractère composite ou leur caractère de collage. Grossman retourne maintes et maintes fois dans ses collections pour non seulement réfléchir à la nature changeante des livres et des photographies d’aujourd’hui, mais également pour insister sur le potentiel onirique des livres. Des livres qui se cachent sous leur couverture, des secrets qui ne peuvent être révélés que si vous les pénétrez et que vous plongez dans les pages. Il s’agit de doucement laisser le monde physique être envahi par le monde virtuel qui nous est offert.

    Max Steven Grossman est né à Barranquilla, en Colombie, en 1971. Il a d’abord étudié l’ingénierie et obtenu son diplôme de l’Université de Philadelphie en 1994. Peu de temps après, il a découvert sa passion pour la photographie. En 2000, Max Steven a obtenu une maîtrise ès arts en photographie de l’Université de New York et du Centre international de la photographie. Ses photographies ont été exposées dans des musées tels que l’art Beatriz Esguerra à Bogota en Colombie; le Musée d’art moderne de Cartagena, en Colombie; le Musée d’art moderne de Barranquilla et d’autres galeries à Miami, Hong Kong, Buenos Aires et Toronto.

    Œuvres disponibles: